Le dernier Noël

 
 

Mon petit Père Noël, murmure la mère, tu lui as offert le meilleur de toi, ne le regrette pas ! Ce soir, pour la première fois, même s'il ne le sait pas encore, Arnaud se construit un avenir ! Grâce à toi, il devinera un jour qu'il a le choix".

L'espace d'un instant Michael s'imagine adulte. Bien des années plus tard, en un jour de réveillon, sa famille et ses enfants se réunissent. De sa cuisine d'alléchants effluves de fête embaument l'air. Un magnifique sapin égaie le salon, des paquets multicolores attendant à son pied. Ses invités arriveront d'ici une heure. En attendant, Michael se détend. Il allume son téléviseur et tombe sur un reportage qui retrace brièvement la vie d'Arnaud Deslin.

Lequel, de sa voix grave et mélodieuse, il raconte : "Gamin, je vivais dans la rue. Je n'ai jamais connu mes parents et je passais de foyer d'accueil en foyer d'accueil jusqu'au jour où je me suis enfui. Ma réputation était celle d'un voyou. Pourtant, un enfant de mon âge s'est intéressé à moi. Le soir de Noël, alors que tous me rejetaient, il m'a invité chez lui.  

   

 

Je l'ai ignoré et sans doute blessé. Pourtant, ce soir-là, Michael, que je n'ai jamais oublié, m'a offert un cadeau qui allait changer ma vie. Il m'a expliqué que j'avais le choix ! C'est pourquoi ma fondation pour les enfants abandonnés porte son nom. "Ce serait sympa", songe Michael. Mais, pour l'instant, cette pensée ne le console pas. Il passe le dernier de ses Noël. Le cœur n'y est plus vraiment, même s'il est plaisant d'être en famille et de passer un bon moment. La magie a disparu.

Les elfes, Père Gel ou Berchta se sont envolés en fumée. La horde sauvage de Wotan s'évapore dans les nues, elle n'effrayera plus les vivants. Nos défunts dorment paisiblement jusqu'à la fin des temps, ils ne viendront plus visiter leurs proches. S'il apprécie toujours les contes, Michael ne s'émerveillera plus. Il observera, désormais, une certaine distance. L'ombre a fait son œuvre. L'esprit du gamin, comme tant d'autres, a été contaminé.

Je vous ai guidés, au long de ces quelques récits, vous annonçant d'emblée un grand danger. Nous y sommes, il y a notre ami et tant d'autres qui se laissent gagner par la nuit de l'oubli. Et si si vous êtes seuls à pouvoir donner vie à nos récits. Vous avez besoin de nous pour exister. Vous l'avez déjà entendu, pourtant, rien ne change, aujourd'hui, plus que jamais. Voilà pourquoi j'ai laissé mon palais pour vous parler. Prenez garde, l'émerveillement et la tendresse fiche le camp. Les temps sont noirs, bien noirs.

Nos histoires, nos personnages, vous les croisez chaque jour. Ils sont vos voisins, vos amis, vos héros du quotidien. Mais pas uniquement, nous vous accompagnons à chaques  étapes de votre vie. Nous avons de réels pouvoirs : celui de vous faire grandir, ou d'imaginer votre avenir, de vous aider à développer les qualités que vous souhaitez avoir. La liste ne s'arrête pas là, grâce à nous, la possibilité de vivre des vies très différentes vous est donnée, de vous identifier à des personnages divers ou encore de vous laisser porter par des tempêtes de sensations, d'élargir votre horizon. Avec nous vous construisez, vous vous renforcez, vous pensez.

Les fées, les Pères Noël et esprits de la nature existent, les bannir ne peut que vous appauvrir, ternir votre avenir. Je veille et ne vous laisserai pas faire.

 

 

Soir 23

- Ce soir, dressez la liste de quinze à 20 films, personnages et dessins animés de Noël très connus. Notez-les sur des billets différents que vous ferez tirer au sort. Faites des recherches ensemble, discutez de ces films, ce que vous en avez pensé, rappelez-vous des scènes que vous avez aimées. Vous en aurez besoin demain soir pour votre jeu des énigmes de Noël. Il s'agira de mimer les sujets que vous avez retenus afin de faire deviner aux autres, de quoi il s'agit.

Vous pouvez poster vos idées, dessins ou images de vos activités ici : sur FaceBook