Le sapin et les tisseuses de toiles

 
 

En cette magnifique nuit de pleine lune, subjugué par la beauté du paysage qu'il traversait, un brave bûcheron marqua un temps d'arrêt. Les joues mangées par le froid vivifiant, il admira le vaste manteau blanc que Berchta avait déposé sur le sol. Mille petits éclats de lune accrochaient les yeux et les majestueux sapins qui se dressaient face à lui, illuminaient. "Si les enfants pouvaient admirer ce spectacle," songea-t-il. Puis une idée folle lui vint à l'esprit.

Il se saisit de sa hache et coupa un jeune conifère légèrement plus haut que lui. "A n'en pas douter, il aura fière allure au milieu de la grand pièce." En attendant la nuit de Noël, les petits pourront fabriquer des décorations. Nous pourrions, ajouter des bougies pour retrouver les éclats de lunes dans les branches. Pressé d'arriver à la maison pour faire part de sa trouvaille à sa famille, l'homme pressa le pas.

Un peu surpris au départ (imaginez : mettre un sapin dans la maison), son épouse et ses enfants finirent par apprécier l'idée. Tant et si bien que, tout un chacun, déploya un trésor d'imagination pour décorer le sapin. Des pives, des baies rouges, des petits personnages de chiffon, des étoiles et des oiseaux faits de branchages peints ornaient le vénérable. Leur initiative fit fureur, tout le monde voulait son sapin. Du reste, la tradition perdure.


   

 

A la veille de Noël, bien que très excités, les enfants partirent au lit. La maman qui n'a jamais fini ses journées, rangea, nettoya afin que leur foyer soit parfait pour le lendemain. Réjouie, elle s'attarda un peu devant le spectacle du magnifique sapin paré de jolis colifichets. Charmée par le décor, elle repoussa l'heure de son couché et cuisina quelques biscuits qu'elle rajouta à l'arbre. Elle monta se coucher et un sommeil bien mérité l'emporta au pays des rêves.

En bas, la vie nocturne prenait le relais. Les araignées, alors tapies dans les coins, appréciaient au plus haut point le végétal. Evidemment des branches tendues en quantité : une trame rêvée pour leurs toiles. Et elles tissèrent, elles tissèrent, s'en donnant à coeur joie. Si bien, que tout le travail de famille fut recouvert de fil de soie. A minuit, Père Gel fit son arrivée. Il faut le dire, le labeur des arachnides gâchait considérablement les décorations.

Pris de compassion, le vieil homme, transforma les tristes fils gris en fil d'or, à l'instar des cheveux d'ange. Au matin, la petite famille heureuse déboula les escaliers. En apercevant le sapin, tous eurent le souffle coupé. Quelle splendeur! Sans l'ombre d'un doute, le père et enfants jetèrent un regard reconnaissant et admiratif à la maman. Tout aussi surprise, elle s'exclama : "je n'y suis pour rien, j'ai juste confectionné des biscuits." Attendris les siens n'en crurent pas un mot et la remercièrent chaleureusement.

 

Soir 11

- Dressez votre maison et autres objets que vous avez créé hier avec la pâte à sel.

- Pour la colle, vous avez certainement un oeuf. Séparez le blanc du jaune. Montez le blanc en neige

- Ajoutez : 5 cuillérée à soupe de sucre glace (200 g environ), un peu de jus de citron
- Mélange bien, jusqu’à obtention d’une texture de pâte dentifrice

- Posez un une ligne de colle et maintenez les pièces quelques secondes, le temps que ça durcisse. Laisse sécher. La colle peut se collorer grâce à de la peinture ou des colorants alimentaires

- Vous pouvez décorer vos objets.

 

 

- Pour demain munissez-vous de sucre glace pour coller et décorer votre maison

Vous pouvez poster vos idées, dessins ou images de vos activités ici : sur FaceBook